Download MECANISMES DE DECONDITIONNEMENT PDF

TitleMECANISMES DE DECONDITIONNEMENT
Tags Psychology & Cognitive Science Psychological Concepts Cognitive Science
File Size696.2 KB
Total Pages4
Table of Contents
                            MÉCANISMES DE DÉCONDITIONNEMENT
MÉCANISMES DE DÉCONDITIONNEMENT
                        
Document Text Contents
Page 3

conditionnement prend naissance. Ce domaine est plus particulièrement celui la 
psycho­analyse et de l’auto­analyse. Il n’est pas aisé de sortir de ce labyrinthe et 
plus on y pénètre, plus on a des risques de s’y perdre ! À moins de n’y faire 
qu’une brève incursion…
De toute manière, la vie se charge, si nous nous sommes fourvoyés, de nous le 
faire   comprendre.   Un  CLIVAGE  s’instaure,   qui   devient   de   plus   en   plus 
douloureux et  peut  déboucher  sur   la  mort.  Un  tel  clivage est  à   l’œuvre,  par 
exemple, au niveau d’une société qui fait l’objet d’une « fracture sociale »2…

• Dans le rectangle gris, il s’agit du mécanisme du deuil, non seulement des êtres 
chers, mais de tous les abandons quotidiens que nous sommes amenés à réaliser 
au   cours   d’une   existence.   C’est   plus   précisément   le   domaine   de   la 
psychothérapie. Chacun sait qu’il faut du temps pour « faire son deuil ». Mais il 
existe un voie expresse…

• Dans le rectangle violet, où nous conduit cette voie expresse, nous sommes 
dans le domaine de la pensée positive et de l’imagination créatrice. La seconde 
inspirant la première.
Les   sportifs   de   haut   niveau   pratiquent   ces   méthodes.   De   même   les   yogi, 
bouddhistes ou védantistes, etc… en font usage. Là encore, il y a de nombreux 
ouvrages   les   concernant3.   Mais   chacun,   dans   cette   civilisation   nouvelle   qui 
s’annonce,   utilisera   l’imagination   créatrice  maîtrisée  et   la   pensée   positive 
scientifique et expérimentale, de plus en plus. 

En raccourci, voilà le chemin :

      Les   habitudes   ”néfastes”   sont   entretenues   dans   un   “cercle   vicieux”   par 
oscillation de l’affect de l’individu entre Plaisir & Déplaisir. Les “bonnes raison  
alibi” empêchent de se détacher des aspects plaisants d’un vécu; les mécanismes 
protecteurs (fantasmes et régressions) assez complexes empêchent à leur tour de 
subir une “menace” trop destructrice… et l’individu est pris dans une ronde sans 
fin…
   Lorsque la conscience d’un clivage entre le désir de faire et le désir de ne pas  
faire et la conviction de l’impossibilité de satisfaire   un acte conditionné donné,

Similer Documents